PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579

La CENI a ouvert le bureau de réception des candidatures (BRC) pour les élections législatives 
La revue africaine d'environnement  et d'agriculture procédera à la publication d un nouveau numéro  VOL. 6, N°2,Juin 2023, ce 30 juin 2023

Publié le 05-12-2023 à 07:08:41 Actu Santé

La coordination nationale de la médecine traditionnelle pool des inspecteurs OPJ/CR, reçoit le feu vert du ministère de la justice et garde des sceaux

À travers un arrêté ministériel signé, le mercredi 21 octobre 2023, par la ministre de la Justice et Garde des sceaux, la coordination nationale de la médecine traditionnelle a reçu l'ordre de travailler pour réguler le secteur de la santé.

Cet organe de répression du ministère de la santé publique dans le secteur de la médecine traditionnelle peut désormais fonctionner comme une entité qui va sanctionner les hors-la-loi qui s'aventurent dans ce secteur aussi sérieuse.

Elle a comme mission de (d') :

- Accompagner le Gouvernement à identifier les tradi-praticiens dans son ensemble ;
- Faire l'inspection et le contrôle des licences de l'art de guérir à travers la médecine traditionnelle, et l'autorisation d'ouvrir des établissements de soin de santé traditionnels signé par le secrétaire général de la Santé Publique ;
- Créer des pools des inspecteurs OPJ/ CR dans les 26 provinces de la République Démocratique du Congo afin de rétablir l'ordre public et éviter les confusions et conflits entre les associations des tradi-praticiens en République Démocratique du Congo.

Le coordonnateur national de ladite structure André Ngebi Sadisa a donné son point de vue sur les missions qui sont maintenant confiées à son organe.

« La population doit savoir que l'État a mis en place cette structure. Le ministre de la Santé a donné un avis favorable pour que le ministre de la Justice nous donne cet arrêté afin que l'inspection puisse fonctionner avec des OPJ pour rétablir l'ordre dans ce secteur, et nous a également demandé de créer des pools des inspecteurs dans les 26 provinces de la République démocratique du Congo », a fait savoir le coordonnateur national du CNMTR.

Lu par: 1582 Personnes



Lionel Kibuluku

PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579




Commentaires par article

Restez chez vous
Covid-19