PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579

La CENI a ouvert le bureau de réception des candidatures (BRC) pour les élections législatives 
La revue africaine d'environnement  et d'agriculture procédera à la publication d un nouveau numéro  VOL. 6, N°2,Juin 2023, ce 30 juin 2023

Publié le 25-09-2023 à 18:39:18 Actu Politique

Campagne de sensibilisation sur les élections de décembre 2023 dans les territoires de Bulungu et Idiofa, province du Kwilu

Le candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle en République Démocratique du Congo (RDC), Martin Fayulu, a adressé un message poignant à la nation congolaise, mettant l'accent sur les défis majeurs auxquels le pays est confronté dans le cadre du processus électoral en cours.

Fayulu a exprimé ses inquiétudes quant à la manière dont les institutions de l'État gèrent les signaux alarmants qui menacent la stabilité du pays. Il a dénoncé le risque de "chaos aux conséquences incalculables" en RDC, soulignant que le pays était miné par des forces centrifuges qui travaillent à sa balkanisation.

Le candidat a critiqué le processus électoral en cours, affirmant que les autorités actuelles parient fondamentalement sur la tricherie pour obtenir des résultats favorables. Il a exhorté le président Félix Tshisekedi à prendre conscience de la gravité de la situation et à cesser de "jouer avec le feu".

Martin Fayulu a appelé à la vigilance de la communauté internationale et a insisté sur la nécessité d'un processus électoral transparent et crédible. Il a soutenu les demandes de l'Église Catholique, de l'Église du Christ au Congo, et de partenaires internationaux du Congo, notamment en faveur de l'audit externe du fichier électoral, de l'audit citoyen du fichier, et de l'inclusivité du processus électoral.

Fayulu a salué le combat des chefs religieux pour un processus électoral sain et transparent, soulignant l'importance des valeurs d'intégrité, de vérité, d'amour du prochain, et d'unité nationale qu'ils portent. Il a appelé les partis politiques, les syndicats, les étudiants, les associations de la société civile et les mouvements citoyens à soutenir ces efforts pour garantir un processus électoral équitable.

Le contexte politique en RDC est tendu, avec des divisions au sein de l'opposition et des préoccupations quant à la crédibilité du processus électoral. Les élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales sont prévues pour la fin de l'année 2023 et le début de l'année 2024.

Lu par: 1373 Personnes



Actualite.cd via Top Média Plus

PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579




Commentaires par article

Restez chez vous
Covid-19